L'ordres des Heliastes

On vise et on aura le sommet
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Quand la légende prend vie...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazejin

Kazejin

Messages : 6
Date d'inscription : 28/08/2011

Quand la légende prend vie... Empty
MessageSujet: Quand la légende prend vie...   Quand la légende prend vie... Icon_minitimeSam 10 Sep - 13:23

Le vent s'engouffre entre les arbres centenaires qui bordent la grande forêt de Trelmach. Impassibles, ces vestiges de la gloire de la première civilisation sylvari donne à cette région un sentiment de solennité, mêlée à une grâce indescriptible.
Au plus profond des broussailles, au cœur des méandres des branches et des entrelacs de racines, un édifice se dresse, imperturbable et immuable : la Tour des Héliastes, symbole de la guilde et source de leur force. Érigée il y a des millénaires par les premiers maîtres bâtisseurs de l'Ordre Héliaste, la Grande Tour s'est efforcée de braver la fureur des éléments et les nombreuses batailles qui ont meurtri la Terre, comme la Grande Guerre qui prit fin 250 ans auparavant.
Mais en ces temps nouveaux, l'équilibre précaire des mondes est de nouveau menacé et la Tour en appelle une fois encore au pouvoir des Maître Héliastes afin de restaurer l'ordre et de mettre fin au chaos.

*****

Plongé dans une des méditations dont il a le secret, Halkyora, actuel Seigneur de l'Ordre Héliaste, écoute les murmures du vent. Assis sur un rocher près de la base de la Tour, les yeux clos, il tente encore une fois de percer le sens des soupirs de la brume matinale. Il sait que ses compagnons ont, eux aussi, entendu l'appel de la Tour. L'heure est grave et les anciens dragons ne tarderont pas à s'éveiller complètement.
Le rôdeur écoute.
Il ressent.
Il se perçoit le rythme de la nature, le cœur du monde, avec lequel il ne fait désormais plus qu'un. Un don rare, dont il a hérité de son père, le précédent maître de guilde. Depuis son intronisation en tant que leader, il a toujours eu pour objectif l'expansion de l'influence Héliaste. Toujours présent pour ses compagnons, il a rapidement su se faire accepter, mais surtout respecter par ses pairs. D'une force peu commune pour des représentants de sa profession, il n'a jamais usé de la force pour faire régner l'ordre.

Soudain, Halkyora ouvre les yeux. Un regard d'un bleu-vert profond, hypnotisant.
Passant un doigt distrait sur le fil d'un des poignards pendus à sa ceinture, il sourit.
Les autres maîtres héliastes sont enfin arrivés à la Tour...

- Alors, on t'a fait attendre ?

Baissant les yeux sur le nouvel arrivant, Halkyora reconnaît son second, Shiranui. Guerrier impitoyable, le bras-droit du Maître de l'Ordre n'a jamais perdu un combat. Combattant le plus puissant de la guilde, il est également l'homme le plus couvert de cicatrices, des rives de l'Asgard aux plaines de Gretch. D'un naturel bourru et peu délicat, il peut néanmoins s'avérer d'une sensibilité et d'une intelligence hors du commun.

- Laisse-le, Shira. Il vient de sortir d'une de ses transes, il doit être un peu déboussolé, pas vrai Maître, ricana une petite voix.

Le jeune homme qui vient de faire irruption d'un des fourrés proche n'est autre que le Troisième des plus puissants maîtres héliastes de la guilde, l'esprit protecteur des Héliastes, Aventor. Gardien de son état, il a survécu à d'innombrables batailles, menées aux côtés de ses compagnons d'armes et amis, Halkyora et Shiranui. Solide et bien bâti, Aventor était surnommé le « Fléau des Tombes », car il avait à lui seul « nettoyé » la grande crypte d'Argyre où sommeillait le seigneur liche Smenfeld, libérant du même coup les Contrées de l'Est de l'oppression mort-vivante.

Halkyora dévisagea ses deux amis. Ceux-ci perçurent la blessure glaciale du regard du Maître et cessèrent aussitôt de rire.
Ce n'est pas que je n'ai pas le sens de l'humour, mais je suis quand même votre maître de guilde. Je ne tolérerai aucune déviance hiérarchique. Tachez de vous en souvenir...

Hésitant à rétorquer la remarque, Shiranui voulut parler mais il fut interrompu par un quatrième héliaste :

- Ne leur en veut pas, Halkyora. Ils ne pensaient pas à mal, et tu le sais très bien.
Halkyora sourit de nouveau.
- Eh bien, je ne pensais pas que tu te serai déplacé, Kaze. Les mages sont donc capables de sortir de leur tour ?
Kazejin esquissa lui aussi un sourire.
- Je ne relèverai pas la pointe d'ironie qui s'est furtivement infiltrée parmi tes propos.
- De l'ironie ? Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
- Oui, j'imagine bien.
Les deux héliastes se jaugèrent du regard avant d'éclater de rire. L'incompréhension se lisant sur leur visage, Shiranui et Aventor se joignirent à leurs compagnons.

Kazejin était connu comme étant le bout-en-train de la guilde. Toujours souriant et aimable, ce maître mage exerçait dans l'une des nombreuses villes dont la Terre Argol, au Sud des continents, était parsemée. Mais bien qu'étant un célèbre compagnon de beuverie, Kaze était également craint en tant que plus puissant mage des Contrées de l'Est et peu nombreux étaient les gens qui avaient survécu à son courroux.
Véritable génie de la magie élémentaire aérienne, il s'était auto-proclamé « Maître de tous les Vents ».
Un titre que personne n'a jamais osé lui prendre...

- Ah, au fait, je ne suis pas venu seul, ajouta Kazejin.

Émergeant des taillis, Zetsubo, le maître necromant de la guilde, vint se poster près du mage.
Zetsubo était l'un des rares Chaar à avoir atteint un rang aussi prestigieux que Maître Héliaste. Un travail sans relâche et une volonté de fer alliés à une foi sans faille en les préceptes de l'Ordre, ont développé chez lui une force insoupçonnée.
Passé maître dans l'art délicat de la confection de poison, ainsi que dans celui, encore plus délicat, de la manipulation des créatures mort-vivantes ou démoniaques, Zetsubo avait gagné sa place au rang le plus élevé qu'un Héliaste puisse atteindre.
Il sourit en hochant la tête à l'intention d'Halkyora, qui lui rendit son salut.
Se retournant vers les bois, il émit un étrange de sifflement, semblable à la complainte du vent parmi les arbres.
Le silence se fit alors dans la forêt. Le temps lui-même semblait s'être figé...
Soudain, de toute part surgirent les membres de l'Ordre Héliaste, les officiers, les sous-officiers, ainsi que les membres fidèles de tous horizons.
A leur tête, Elysia, ami de toujours de Zetsubo vint se placer derrière son frère d'armes.
Les autres membres de l'Ordre formèrent rapidement un arc de cercle face à leur chef, Halkyora.

Ce-dernier se leva et jeta un regard sur les Héliastes rassemblés. Le cœur empli d'une immense fierté, il leur dit :

- Héliastes, vous avez tous combattu avec fierté jusqu'à maintenant. Votre courage et vos pouvoirs ne sont plus à prouver et vous savoir à mes côtés est l'une des plus grande joie qu'il m'ait été donnée d'éprouver. Votre loyauté fut sans égale depuis le jour où l'Ordre vous a recueilli. Je me dois donc aujourd'hui de me fier une nouvelle fois à vous afin de soutenir les valeurs que nous défendons.
Les anciens dragons commencent partout à s'éveiller. Les plus faibles d'entre eux ont assez de pouvoir pour changer la face de ce monde. Je vous laisse imaginer ce que donnerait le réveil des Seigneurs Dragons.
Héliastes prêtez-moi votre force dans cette ultime bataille et triomphons ensemble de ces ultimes ennemis.

Les combattants rassemblés mirent un genou à terre et baissèrent la tête en signe d'allégeance.
Seuls restèrent debout les Maîtres.
Car ils savaient que leur relation avec la guilde allait bien plus loin qu'un simple protocole ou qu'une banale étiquette hiérarchique.
Les liens que le Conseil de l'Ordre partageait avec ses membres était assez ambigu, mais tout à la fois odieux de simplicité.
Une relation forgée au cœur des batailles.
Une relation forgée dans le sang. Les larmes. La douleur...
Mais aussi dans les rires. Les embrassades. L'alcool. La fête.

Un rugissement rauque retentit dans les montagnes.
Une gerbe de flammes rouge et or. Puis deux.
Les héliastes restèrent un instant figés par le spectacle, subjugués par la beauté mortelle de l'extraordinaire animal qui venait de prendre son envol au loin. Une peau écailleuse et cuivrée qui recouvrait des membres musculeux et puissants.

Halkyora regarda une dernière fois ses compagnons avant de relever les yeux vers le dragon.
Une imperceptible larme de joie roula sur sa joue, mais sa voix ne trembla pas lorsqu'il donna le signal du départ :
- En route Héliastes !! Votre destinée vous attend !!...

Puis il prit la tête de l'expédition.

Derrière lui, un sourire d'excitation flottait sur toutes les lèvres...

_________________

Kazejin N'Fryer, Avatar des Tempêtes et Maître des Vents
Maître arcaniste de l'ordre Héliaste


"Un jour, la Tyrie envoya la moitié de ses armées envahir les forêts des contrées de l'Est.
Elles tombèrent sur une grande tour blanche au milieu d'une des forêt.
C'était la grande Tour de l'Ordre Héliaste.
Ignorantes, elles passèrent à l'attaque...
Depuis cette époque, les Tyriens ont une peur monstre des tours, du blanc et des forêts..."

- Légendes tyriennes -


Quand la légende prend vie... CT_imageGenerator
Revenir en haut Aller en bas
elysia

elysia

Messages : 10
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 27

Quand la légende prend vie... Empty
MessageSujet: Re: Quand la légende prend vie...   Quand la légende prend vie... Icon_minitimeJeu 29 Déc - 17:15

très très beau travail ! j'admire.
Revenir en haut Aller en bas
elysia

elysia

Messages : 10
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 27

Quand la légende prend vie... Empty
MessageSujet: Re: Quand la légende prend vie...   Quand la légende prend vie... Icon_minitimeJeu 29 Déc - 17:22

Le vent s'engouffre entre les arbres centenaires qui bordent la grande forêt de Trelmach. Impassibles, ces vestiges de la gloire de la première civilisation sylvari donne à cette région un sentiment de solennité, mêlée à une grâce indescriptible.
Au plus profond des broussailles, au cœur des méandres des branches et des entrelacs de racines, un édifice se dresse, imperturbable et immuable : la Tour des Héliastes, symbole de la guilde et source de leur force. Érigée il y a des millénaires par les premiers maîtres bâtisseurs de l'Ordre Héliaste, la Grande Tour s'est efforcée de braver la fureur des éléments et les nombreuses batailles qui ont meurtri la Terre, comme la Grande Guerre qui prit fin 250 ans auparavant.
Mais en ces temps nouveaux, l'équilibre précaire des mondes est de nouveau menacé et la Tour en appelle une fois encore au pouvoir des Maître Héliastes afin de restaurer l'ordre et de mettre fin au chaos.

*****

Plongé dans une des méditations dont il a le secret, Halkyora, actuel Seigneur de l'Ordre Héliaste, écoute les murmures du vent. Assis sur un rocher près de la base de la Tour, les yeux clos, il tente encore une fois de percer le sens des soupirs de la brume matinale. Il sait que ses compagnons ont, eux aussi, entendu l'appel de la Tour. L'heure est grave et les anciens dragons ne tarderont pas à s'éveiller complètement.
Le rôdeur écoute.
Il ressent.
Il se perçoit le rythme de la nature, le cœur du monde, avec lequel il ne fait désormais plus qu'un. Un don rare, dont il a hérité de son père, le précédent maître de guilde. Depuis son intronisation en tant que leader, il a toujours eu pour objectif l'expansion de l'influence Héliaste. Toujours présent pour ses compagnons, il a rapidement su se faire accepter, mais surtout respecter par ses pairs. D'une force peu commune pour des représentants de sa profession, il n'a jamais usé de la force pour faire régner l'ordre.

Soudain, Halkyora ouvre les yeux. Un regard d'un bleu-vert profond, hypnotisant.
Passant un doigt distrait sur le fil d'un des poignards pendus à sa ceinture, il sourit.
Les autres maîtres héliastes sont enfin arrivés à la Tour...

- Alors, on t'a fait attendre ?

Baissant les yeux sur le nouvel arrivant, Halkyora reconnaît son second, Shiranui. Guerrier impitoyable, le bras-droit du Maître de l'Ordre n'a jamais perdu un combat. Combattant le plus puissant de la guilde, il est également l'homme le plus couvert de cicatrices, des rives de l'Asgard aux plaines de Gretch. D'un naturel bourru et peu délicat, il peut néanmoins s'avérer d'une sensibilité et d'une intelligence hors du commun.

- Laisse-le, Shira. Il vient de sortir d'une de ses transes, il doit être un peu déboussolé, pas vrai Maître, ricana une petite voix.

Le jeune homme qui vient de faire irruption d'un des fourrés proche n'est autre que le Troisième des plus puissants maîtres héliastes de la guilde, l'esprit protecteur des Héliastes, Aventor. Gardien de son état, il a survécu à d'innombrables batailles, menées aux côtés de ses compagnons d'armes et amis, Halkyora et Shiranui. Solide et bien bâti, Aventor était surnommé le « Fléau des Tombes », car il avait à lui seul « nettoyé » la grande crypte d'Argyre où sommeillait le seigneur liche Smenfeld, libérant du même coup les Contrées de l'Est de l'oppression mort-vivante.

Halkyora dévisagea ses deux amis. Ceux-ci perçurent la blessure glaciale du regard du Maître et cessèrent aussitôt de rire.
Ce n'est pas que je n'ai pas le sens de l'humour, mais je suis quand même votre maître de guilde. Je ne tolérerai aucune déviance hiérarchique. Tachez de vous en souvenir...

Hésitant à rétorquer la remarque, Shiranui voulut parler mais il fut interrompu par un quatrième héliaste :

- Ne leur en veut pas, Halkyora. Ils ne pensaient pas à mal, et tu le sais très bien.
Halkyora sourit de nouveau.
- Eh bien, je ne pensais pas que tu te serai déplacé, Kaze. Les mages sont donc capables de sortir de leur tour ?
Kazejin esquissa lui aussi un sourire.
- Je ne relèverai pas la pointe d'ironie qui s'est furtivement infiltrée parmi tes propos.
- De l'ironie ? Je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
- Oui, j'imagine bien.
Les deux héliastes se jaugèrent du regard avant d'éclater de rire. L'incompréhension se lisant sur leur visage, Shiranui et Aventor se joignirent à leurs compagnons.

Kazejin était connu comme étant le bout-en-train de la guilde. Toujours souriant et aimable, ce maître mage exerçait dans l'une des nombreuses villes dont la Terre Argol, au Sud des continents, était parsemée. Mais bien qu'étant un célèbre compagnon de beuverie, Kaze était également craint en tant que plus puissant mage des Contrées de l'Est et peu nombreux étaient les gens qui avaient survécu à son courroux.
Véritable génie de la magie élémentaire aérienne, il s'était auto-proclamé « Maître de tous les Vents ».
Un titre que personne n'a jamais osé lui prendre...

- Ah, au fait, je ne suis pas venu seul, ajouta Kazejin.

Émergeant des taillis, Zetsubo, le maître necromant de la guilde, vint se poster près du mage.
Zetsubo était l'un des rares Chaar à avoir atteint un rang aussi prestigieux que Maître Héliaste. Un travail sans relâche et une volonté de fer alliés à une foi sans faille en les préceptes de l'Ordre, ont développé chez lui une force insoupçonnée.
Passé maître dans l'art délicat de la confection de poison, ainsi que dans celui, encore plus délicat, de la manipulation des créatures mort-vivantes ou démoniaques, Zetsubo avait gagné sa place au rang le plus élevé qu'un Héliaste puisse atteindre.
Il sourit en hochant la tête à l'intention d'Halkyora, qui lui rendit son salut.
Se retournant vers les bois, il émit un étrange de sifflement, semblable à la complainte du vent parmi les arbres.
Le silence se fit alors dans la forêt. Le temps lui-même semblait s'être figé...
Soudain, de toute part surgirent les membres de l'Ordre Héliaste, les officiers, les sous-officiers, ainsi que les membres fidèles de tous horizons.
A leur tête, Elysia, maitre voleuse ami de toujours de Zetsubo vint se placer à coter de son frère d'armes.
Les autres membres de l'Ordre formèrent rapidement un arc de cercle face à leur chef, Halkyora.

Ce-dernier se leva et jeta un regard sur les Héliastes rassemblés. Le cœur empli d'une immense fierté, il leur dit :

- Héliastes, vous avez tous combattu avec fierté jusqu'à maintenant. Votre courage et vos pouvoirs ne sont plus à prouver et vous savoir à mes côtés est l'une des plus grande joie qu'il m'ait été donnée d'éprouver. Votre loyauté fut sans égale depuis le jour où l'Ordre vous a recueilli. Je me dois donc aujourd'hui de me fier une nouvelle fois à vous afin de soutenir les valeurs que nous défendons.
Les anciens dragons commencent partout à s'éveiller. Les plus faibles d'entre eux ont assez de pouvoir pour changer la face de ce monde. Je vous laisse imaginer ce que donnerait le réveil des Seigneurs Dragons.
Héliastes prêtez-moi votre force dans cette ultime bataille et triomphons ensemble de ces ultimes ennemis.

Les combattants rassemblés mirent un genou à terre et baissèrent la tête en signe d'allégeance.
Seuls restèrent debout les Maîtres.
Car ils savaient que leur relation avec la guilde allait bien plus loin qu'un simple protocole ou qu'une banale étiquette hiérarchique.
Les liens que le Conseil de l'Ordre partageait avec ses membres était assez ambigu, mais tout à la fois odieux de simplicité.
Une relation forgée au cœur des batailles.
Une relation forgée dans le sang. Les larmes. La douleur...
Mais aussi dans les rires. Les embrassades. L'alcool. La fête.

Un rugissement rauque retentit dans les montagnes.
Une gerbe de flammes rouge et or. Puis deux.
Les héliastes restèrent un instant figés par le spectacle, subjugués par la beauté mortelle de l'extraordinaire animal qui venait de prendre son envol au loin. Une peau écailleuse et cuivrée qui recouvrait des membres musculeux et puissants.

Halkyora regarda une dernière fois ses compagnons avant de relever les yeux vers le dragon.
Une imperceptible larme de joie roula sur sa joue, mais sa voix ne trembla pas lorsqu'il donna le signal du départ :
- En route Héliastes !! Votre destinée vous attend !!...

Puis il prit la tête de l'expédition.

Derrière lui, un sourire d'excitation flottait sur toutes les lèvres...


Dernière édition par elysia le Jeu 29 Déc - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
elysia

elysia

Messages : 10
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 27

Quand la légende prend vie... Empty
MessageSujet: Re: Quand la légende prend vie...   Quand la légende prend vie... Icon_minitimeJeu 29 Déc - 17:23

je me suis permis de modifier quelque truc a mon sujet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand la légende prend vie... Empty
MessageSujet: Re: Quand la légende prend vie...   Quand la légende prend vie... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la légende prend vie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ordres des Heliastes :: Présentation de l'Ordre :: Histoire de l'Ordre-
Sauter vers: